La vitesse, un facteur de sélection des territoires (en classe de 3e)

, par Sami Cherif

Cette séquence a fait l’objet d’une présentation lors de l’édition 2016 du Festival International de Géographie (FIG) de Saint-Dié-des-Vosges, au sein d’un atelier numérique
.

Le FIG avait pour thème « Un monde qui va vite ? ». C’est pourquoi cette séquence de géographie prospective traite de la vitesse et de la compétition entre les territoires à travers un projet de fret ferroviaire à grande vitesse. Dans le cadre d’une situation-problème, les élèves doivent proposer des métropoles qui pourraient intégrer le réseau européen Eurocarex.

Cette étude de cas permet d’aborder la question de l’aménagement du territoire dans un contexte européen. Elle met surtout en évidence le rôle de la vitesse comme facteur de promotion ou de marginalisation des territoires.

Voir en ligne : Site accompagnant le projet : Pédagogie connectée

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)