Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité

, par Marc Vigié IA-IPR

La Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité a été instituée en 2002 par le conseil européen des ministres de l’éducation à l’initiative du Conseil de l’Europe. Elle est depuis lors organisée dans tous les établissement scolaires de l’Union Européenne. D’un commun accord, la France et l’Allemagne ont choisi de fixer cette commémoration annuelle au 27 janvier, date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz.
Cette Journée est une occasion privilégiée d’une réflexion – travail d’histoire et travail de mémoire - sur les grands génocides du XXe siècle et les valeurs fondatrices de l’humanisme contemporain. À cet égard, il importe plus que jamais de faire partager ces valeurs aux élèves qui nous sont confiés. Ce faisant, les divers projets pédagogiques spécifiques conçus par les équipes éducatives et plus particulièrement les professeurs d’histoire-géographie, en référence notamment aux programmes, au Socle commun de connaissances, de compétences et de cultures mais aussi au parcours citoyen, contribuent à l’élaboration et le perpétuation d’une culture civique, morale et historique commune, essentielle à la cohésion nationale.

Cette année, le projet européen « Convoi 77 », portant sur le dernier grand convoi de déportés ayant quitté Drancy pour Auschwitz le 31 juillet 1944 accompagne cette commémoration. Ce programme a été expérimenté l’année dernière par des professeurs de l’académie de Versailles. Leurs travaux, remarquables, mis en ligne sur Strabon, peuvent naturellement en inspirer de nouveaux.

Vous trouverez donc ci-dessous deux projets menés par des enseignantes de l’académie. L’un s’inscrit dans le projet Convoi 77, l’autre s’articule au CNRD.

Projet Convoi 77, mené par Claire Podetti
Projet Traces, mené par Lucie Vouzelaud

Voir en ligne : Ressources Eduscol - 27 janvier

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)