Centenaire de la Première Guerre mondiale : Année 2017-2018

, par Marc Vigié IA-IPR

Une nouvelle saison commémorative du Centenaire commence. Un texte de cadrage national sera publié au BOEN à la rentrée scolaire 2017. Il précisera les pistes mémorielles et historiques pouvant être suivies et les différents projets nationaux mis en œuvre au cours de la prochaine année scolaire.

D’ores-et-déjà, quatre thèmes ont été retenus  :
-  l’expérience combattante et la reprise de la guerre de mouvement ;
-  la société française à l’épreuve d’une guerre longue ;
-  la guerre internationale des Nations (entrée en guerre des États-Unis d’Amérique, naissance d’une armée polonaise, création des brigades tchécoslovaques ;
-  les sorties de guerre.

Ces propositions ne sont pas contraignantes et n’empêchent pas les établissements d’imaginer d’autres sujets, plus adaptés aux contextes locaux.
La question des sorties de guerre mérite cependant une attention particulière. Elle préfigure l’objet commémoratif essentiel de l’année 2018-2019, dominée par les centenaires du 11 novembre 1918 et du Traité de Versailles. Surtout, elle invite les élèves à réfléchir aux conditions de la reconstruction matérielle mais aussi morale, à la puissance du deuil dans une nouvelle fabrication de la mémoire collective, au rôle social et politique nouveau de la commémoration, aux nouvelles représentations sociales de la mémoire.
De même, la question de la société française à l’épreuve de la guerre longue donne sa matière à un travail sur la cohésion nationale et le sentiment d’appartenance à une nation que l’on peut mettre en relation avec l’EMC.

Les professeur.e.s d’histoire et géographie sont depuis le début les chevilles ouvrières de la commémoration du Centenaire et grâce à leur impressionnant effort collectif, non seulement l’académie de Versailles s’est particulièrement distinguée par le nombre des projets scolaires labellisés par la Mission nationale du Centenaire mais, ce qui est bien plus important, nos élèves ont pu comprendre les conditions historiques de la mise en mémoire et vérifier ainsi combien cette mémoire de la Première Guerre mondiale est une mémoire vivante aussi bien qu’un objet d’histoire fécond.
Il va cependant de soi qu’à l’image des précédentes saisons, les projets pédagogiques gagnent à être portés par le plus grand nombre de disciplines, notamment dans le cadre de dispositifs transversaux comme les EPI au collège ou les TPE au lycée. Plusieurs dizaines de projets pluridisciplinaires ont été valorisés encore cette année sur le portail national. Ils peuvent être considérés comme d’utiles ressources pédagogiques.
C’est pourquoi le Comité académique du Centenaire, sans attendre la publication des instructions précises de la Mission nationale par un prochain BOEN de septembre, a voulu vous porter l’annonce de ces nouveaux projets dès maintenant en espérant qu’ils retiendront votre attention.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)