Une proposition de programmation en terminale ES/L

, par Carole Saumont-Davrou, Florence Guével, Isabelle Le Palmec, Romain Duhaussay

Nous avons choisi en équipe, dans le respect des programmes et des horaires, de réorganiser l’enseignement des différentes séquences d’histoire-géographie en terminale ES/L, afin de permettre aux élèves de faire des liaisons entre les notions et de faire preuve de davantage d’efficacité dans l’acquisition des connaissances.

Présentation des choix opérés

En géographie, nous avons choisi de traiter le thème de la mondialisation après avoir fait les études continentales. Dans ce thème, nous reprenons volontairement les situations que nous avons utilisées dans les études continentales ; notre objectif est à la fois de limiter le nombre d’exemples à apprendre pour les élèves et de gagner du temps.
Seule la séquence sur le fonctionnement de la mondialisation est traitée en début d’année, dans un thème destiné à présenter l’organisation globale de la planète. Il est associé à deux chapitres d’histoire : "les États-Unis et le monde" et "la gouvernance économique mondiale".

Ensuite, nous avons décidé d’organiser les séquences d’histoire afin de présenter la construction de l’actuelle organisation du monde. Nous associons ainsi Le socialisme en Allemagne avec La Chine et le monde, dans un thème consacré à l’histoire du socialisme, destiné à montrer comment cette idéologie s’est longtemps posée en rivale de l’organisation actuelle de la planète. Les trois séquences sur la France ("Gouverner", "Presse et opinions publiques" et "les Mémoires") sont regroupées afin de faciliter la maîtrise de la chronologie de la France contemporaine par les élèves. Enfin, les deux chapitres restants sont regroupés dans un bloc destiné à montrer l’importance des organisations régionales dans l’organisation du monde : celle sur l’Europe politique souligne les relations idéologiques et stratégiques entre la construction européenne et celle de la mondialisation ; tandis que celle sur le Proche et le Moyen-Orient montre comment un manque d’organisation régionale peut menacer l’organisation du monde.

Proposition de programmation

Thème introductif : Des cartes pour comprendre le monde

I – L’organisation du monde (15 h) - Fini le 4 octobre
A- États-Unis et le monde
B- La mondialisation en fonctionnement
C- Gouvernance économique mondiale

II- L’Amérique : puissance du Nord, affirmation du Sud (12h) - Fini le 8 novembre
A - Le continent américain
B - L’organisation du territoire des États-Unis et du Brésil
C- Le rôle mondial des États-Unis et du Brésil

III- Le socialisme face à l’organisation du monde (12h) - Fini le 29 novembre
A- Le socialisme en Allemagne
B- La Chine et le monde

IV- L’Asie du Sud et de l’est : les enjeux de la croissance (12h) - Fini le 20 décembre
A- Mumbai
B- L’Asie du sud-est
C- La puissance de la Chine et du Japon

V- La France dans l’organisation du monde (17h) - Fini le 31 janvier
A- Gouverner la France
B- Presse et opinion publique en France
C- Les mémoires en France

VI- L’Afrique : les défis du développement (12h) - Fini le 7 mars
A- Le continent africain
B- Le Sahara

VII- Construire un ordre régional (14h) - Fini le 7 mai
A- Proche et Moyen Orient
B- L’Europe politique

VIII- Les dynamiques de la mondialisation (12h) - Fini le 30 mai
A- Les territoires dans la mondialisation
B- Les espaces maritimes

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)