De sang et de lumière : un projet inscrit dans le PÉAC

, par Myriam Ternant

Ce projet s’inscrit dans le Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle. Il a pour objectif de développer la réflexion sur les discriminations, les clichés, les préjugés. À un âge où de nombreux élèves se déclarent victimes de harcèlement et une époque secouée par des attentats entraînant pléthore d’amalgames, la thématique de la discrimination a paru pertinente, et ce autour d’un travail portant sur un poème écrit au lendemain du 13 novembre 2015 par Laurent Gaudé intitulé Le Serment de Paris.
Ce projet mobilise quatre classes du lycée général et professionnel Van Gogh d’Aubergenville (une seconde générale, deux premières générales, une première professionnelle).
Nous présentons ici sa mise en place sur le niveau seconde, grâce à la mobilisation d’une équipe pédagogique complète, mobilisée dès la fin de l’année scolaire précédente.
Cette interdisciplinarité a permis de décloisonner les enseignements afin de permettre une meilleure appropriation par les élèves de notions et compétences communes.
Ce projet est constitué d’actions entrant en résonnance et en cohérence tout au long de l’année. Il s’insère dans le PÉAC grâce son articulation avec des phases de retour réflexif en classe entière ou en demi-groupe.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)