Accueil > Enseigner > Parcours > Parcours d’éducation artistique et culturel (PEAC) > Résidences d’artiste en milieu scolaire : Une entrée pour mettre en oeuvre le (...)

Résidences d’artiste en milieu scolaire : Une entrée pour mettre en oeuvre le PEAC

mardi 27 mars 2018, par Valérie Kéruzec

Les résidences d’artiste en milieu scolaire constituent des dispositifs intéressants pour mettre en place un parcours éducatif artistique et culturel. Favorisant la pratique artistique et l’ouverture culturelle des élèves, ces résidences permettent aux équipes éducatives de s’inscrire dans une démarche de projet interdisciplinaire. Elles peuvent aussi concourir à établir des liens entre établissements et amener ainsi des élèves de différents cycles à créer et discuter ensemble autour d’un même projet et d’un objectif commun.

Contexte

C’est dans cette perspective qu’a été menée la collaboration entre le Lycée professionnel Charles BAUDELAIRE d’Évry) et le Collège Rosa PARKS de Villabé). Ainsi 110 élèves, deux classes de seconde et deux classes de 5ème, ont participé à une résidence d’artiste en milieu scolaire et ont pu se mettre en situation de créateurs. Ce projet a été financé par la Drac Île-de-France, organisé et mis en œuvre en partenariat avec les Ateliers d’Arts Plastiques de l’agglomération du Grand Paris Sud.

Une résidence d’artiste est soumise à un cahier des charges bien précis notamment dans le cadre des échanges entre les différents partenaires. Un comité de pilotage s’est réuni plusieurs fois dans l’année et a mis ainsi régulièrement en relation les acteurs du projet : l’artiste, les professeurs, les chefs d’établissements, les structures culturelles...

Démarches

Le PEAC a été conçu sur le temps longs (six mois) entre les équipes pédagogiques qui ont tenté d’articuler de façon cohérente et progressive les cours disciplinaires avec les actions menées au sein de la résidence.
Dans le cadre de l’EMC, ce projet a permis de travailler un certain nombre de connaissances et de capacités du thème « Sensibilité, soi et les autres » par exemple :
- identifier et partager des émotions, des sentiments ;
- accepter les différences, coopérer en utilisant les arts visuels et les différents langages de l’art.

Les masques réalisés par les collégiens ont souvent été envisagés comme des autoportraits. Après avoir travaillé sur les éléments constitutifs de l’identité personnelle, les élèves les ont utilisés pour élaborer leur production et le discours de présentation de leur œuvre. Les thèmes de la découverte et de l’exploration privilégiés comme angle d’approche par l’artiste ont été une ouverture idéale pour aborder les transformations de l’Europe et l’ouverture sur le monde. Le travail de recherches et d’analyse sur les grands explorateurs mené en Histoire a été utilisé en cours de Français pour réaliser des interviews fictives de grands voyageurs diffusées sur la webradio de l’établissement.

Garder la mémoire et la trace d’un projet de cette envergure a été primordial. À l’initiative des professeures de lettres du collège, un blog a été créé pour permettre un échange entre les collégiens et les lycéens participant au projet et pour proposer aux élèves un espace qui favorise la réflexivité. Ce blog a été alimenté par des articles, des photos et des interviews réalisées par les élèves.

Liens dans l'académie