Une nouvelle bibliothèque spécialisée de manuels d’histoire-géographie

, par Michel Tisserand

Voici une bibliothèque qui répond aux attentes des professionnels de l’éducation désirant faire des recherches sur le contenu des manuels scolaires d’histoire et géographie.

Un fonds exceptionnel de manuels scolaires d’histoire et géographie

En 2014, à l’occasion d’une fête organisée au lycée Michelet pour son 150ème anniversaire, une centaine d’anciens manuels ont été retrouvés. Le fonds a ensuite été progressivement enrichi par des dons de collègues partant à la retraite ou d’anciens élèves du lycée.
La bibliothèque comprend actuellement plus de 1000 ouvrages, autant de manuels de collège que de manuels de lycée. Le plus ancien date de 1825. Si l’on en croit la banque de données de l’Institut français de l’Éducation , le fonds réunit à peu près la moitié des manuels ayant été publiés depuis 1938 et tous les manuels publiés depuis 1977. À côté des manuels d’histoire et de géographie, on trouve des manuels d’éducation civique (80), des classes primaires (80), des classes techniques (50), ainsi que les livres du professeur et des cahiers d’exercices destinés aux élèves (100).


La bibliothèque Warin pendant la fête des 150 ans du lycée Michelet

L’intérêt du fonds

Même s’ils ne permettent pas de connaitre le quotidien scolaire de l’enseignement, de savoir comment les connaissances qu’ils contiennent ont été transmises, comprises et apprises par les élèves, les manuels sont des sources intéressantes pour celui qui s’intéresse à l’évolution du système scolaire. En effet, ils permettent de connaître l’évolution des programmes scolaires auxquels ils se conforment globalement. Ils sont également le reflet des débats d’historiens dans la mesure où on y trouve des prises de position, parfois engagées. La place des documents (textes ou photographies) qui a considérablement évolué montre aussi l’évolution des pratiques pédagogiques.
Depuis les recherches d’Alain Choppin (L’histoire des manuels scolaires, une approche globale. Histoire de l’éducation 1980 vol 9 n°1 p. 1-25), plusieurs ouvrages ont été publiés utilisant les manuels scolaires comme sources. Citons L’histoire de l’enseignement de l’Histoire de Philippe Marchand (IRNP 2001), Enseigner l’histoire dans le secondaire. Manuels et enseignement depuis 1902 de Nicole Lucas (Presses Universitaires de Rennes 2001) ou l’ouvrage de Patrick Garcia et Jean Leduc, l’enseignement de l’histoire en France de l’Ancien Régime à nos jours (Armand Colin, collection U 2003).
L’ouverture du fonds Michelet a, pour sa part, déjà permis une étude sur le contenu des manuels scolaires français sur la Révolution russe : 1917 à l’école, mutations historiographiques et idéologiques de Florence Grandsenne (revue Histoire et Liberté, numéros 63-64, 2017).

Les conditions d’accès au fonds

Le fonds Michelet est ouvert aux enseignants, chercheurs et étudiants désirant faire une recherche. Il se situe au lycée Michelet à Vanves et est donc facile d’accès (Ligne 12 du métro, Bus 58).
La bibliothèque n’est accessible que sur rendez-vous et pendant les périodes scolaires en adressant une demande et en précisant le thème de la recherche à : lefondsmichelet@gmail.com.
En plus d’un accès aux manuels, l’inscription permettra d’accéder à des listes de manuels par niveau (de la sixième à la terminale) et éventuellement à une aide bibliographique ou à des ressources sur l’évolution des programmes scolaires.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)