Une visite des antiquités gréco-romaines du musée du Louvre avec une 6e

, par Béatrice Legris

ARCHIVES DE STRABON

La visite vue par le professeur…

Le but de cette visite est :
• D’avoir un premier contact avec l’art grec de l’Antiquité : les œuvres présentées sont des vraies, ce n’est pas du faux !

• De faire comprendre aux enfants l’importance de l’évolution de la statuaire grecque depuis le IIIème millénaire av JC : dans les manuels, cette évolution est peu visible, surtout pour les époques les plus anciennes.

• De montrer à quel point les Romains étaient imprégnés de culture grecque (voir Paul Veyne, L’Empire gréco-romain) à travers l’abondance des copies.

• De comprendre la fonction d’une œuvre : fonction religieuse en Grèce, fonction décorative chez les Romains. Le statut de la statue, en quelque sorte !

Le MOUVEMENT est le fil rouge de cette visite : de la Coré hiératique et figée à l’Hermès penché pour attacher sa sandale, quel changement ! Du statique à l’expressif, du sublime au quotidien, du divin à l’humain…

Déroulement de la visite :

La visite se déroule en trois étapes. Il faut compter une heure trente dans les salles. Le parcours choisi permet un minimum de déplacements dans le musée, si bien que nos élèves (qui se fatiguent vite…) suivent avec un certain allant. Le professeur montre, fait réagir, interroge, explique… Les élèves participent mais ne doivent surtout pas, dans un premier temps, répondre au questionnaire. Une pose est ménagée à la fin de chaque étape (il existe des petits coins à l’écart du passage) pour le travail sur fiche. Il s’agit en fait d’imprimer et réinvestir ce qui a été vu et entendu. Les questionnaires sont donc brefs, quelques mots suffisent pour répondre aux questions. A chaque étape, les questionnaires sont ramassés. Il faut bien faire comprendre que, dans un musée, on vient admirer les œuvres (et le musée, surtout quand on est au Louvre) et non répondre à un questionnaire… même si : « C’est noté, Madame ? »

Voir la suite de la visite et les fiches dans les dossiers ci-dessous

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)