Les LIP, l’imagination au pouvoir

, par Richard Basnier

Ce remarquable documentaire donne à voir et à entendre les hommes et les femmes qui ont mené la grève ouvrière la plus emblématique de l’après 68, celle des usines LIP à Besançon.

D’avril 1973 (dépot de bilan de l’entreprise) à avril 1976 (suite à la démission de Claude Neuschwander, Lip devenue Compagnie européenne d’horlogerie dépose le bilan), Christian Rouaud narre l’extraordinaire aventure humaine d’un mouvement de lutte mobilisant d’abord une ville et sa région, puis la France entière.
Des récits entrecroisés, des portraits de syndicalistes, d’ouvriers et d’ouvrières, une histoire collective, pour essayer de comprendre pourquoi cette grève porta l’espoir (voir le slogan "C’est possible : on fabrique, on vend, on se paie" ) et les rêves de toute une génération.

C’est donc une chronologie qui nous est donnée de voir à travers de multiples témoignages émouvants le plus souvent, drôles parfois. C’est surtout une expérience de réflexion et d’action collective inscrit dans un contexte économico-historique (fin des Trente Glorieuses et du Gaullisme).

Ce film exemplaire bien que dense par les réflexions proposées, peut sans aucun doute permettre à nos élèves de Terminale de comprendre cette période par le prisme de ces mémoires vives.

Voir en ligne : Lip, le film

P.-S.

Lip, l’imagination au pouvoir, un film de Christian Rouaud, France 2006.
Notions : politique, crises économiques

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)