Les comptes-rendus du F.I.G de Saint Dié

Sur le thème de la Forêt, or vert des Hommes ?, le Festival International de Géographie 2010 a permis à ses participants d’aborder quelques uns des enjeux majeurs de ce début du XXIe siècle. Les risques de déforestation, la nécessité d’opérer des choix qui engagent les sociétés constituent par excellence des sujets de réflexion géographique. Celle-ci, s’articulant tout naturellement avec celle d’un développement durable, ne pouvait que se révéler centrale pour générer de nouvelles perspectives de mise en œuvre de nos programmes de collège et de lycée. En effet, si la question de la forêt n’apparaît pas en tant que telle aujourd’hui dans le libellé des sujets enseignés, elle est présente en filigrane dans de nombreux thèmes, en particulier sous forme d’études de cas. Ainsi, comment pourrait-on traiter des outils de la mondialisation ou des éléments de puissance sans une étude des facteurs environnementaux ?
L’autre grand thème de ce FIG était celui du pays invité : la Russie dont l’étude depuis une vingtaine d’années s’est avérée parfois plus difficile que naguère. Les bouleversements politiques, économiques et sociaux de cet immense État ont souvent brouillé la vision que l’on pouvait transmettre à nos élèves. Les conférences de nos meilleurs observateurs des réalités russes ont permis de clarifer sur bien des points notre approche.

Certaines académies ont présenté au FIG 2010 des productions tice . Ces ateliers tice du FIG 2010 sont en ligne à l’adresse suivante : http://www.educnet.education.fr/histgeo/actualites/FIG-2010-ateliersTICE

Le dossier qui vous est présenté ici n’a pas pour ambition de se substituer à l’indispensable recours au site du FIG http://fig-st-die.cndp.fr mais il vous propose quelques pistes de réflexion conçues par quatre collègues pour vos enseignements.

Anick Mellina, IA-IPR.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)