Napoléon I° : un temps fort de la révolution, l’entrée par un acteur individuel

, par Sophie Gaudelette

La proposition mêle HDA, entrée problématisée pour éviter l’exhaustivité (entre légende dorée et légende noire) et la question de l’instrumentalisation de l’histoire.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)