"La police des Lumières" et "Filmer les procès, un enjeu social" : Deux expositions des Archives nationales à découvrir pour les enseignants et leurs classes

"La police des Lumières, Ordre et désordre dans les villes au 18e siècle"

Cette exposition, programmée à l’origine du 11 mars au 30 juin 2020, a été reportée, suite à la crise sanitaire de la Covid19, du 18 septembre 2020 au 18 janvier 2021.

Au 18e siècle, la police est une idée neuve en Europe. Les villes en pleine expansion sont confrontées à l’insalubrité, l’approvisionnement, des circulations croissantes d’hommes, d’idées et de marchandises. Pour ceux qui sont épris des Lumières, la police est conçue comme une institution au service du progrès et du développement urbain.

Pour les enseignants
Les Archives nationales proposent de faire découvrir l’exposition aux enseignants le mercredi 30 septembre de 14h30 à 16h00, en deux temps :
- une visite guidée par Vincent Denis, maître de conférences en histoire moderne à Paris 1 et co-commissaire de l’exposition ;
- un temps de présentation et d’échanges autour de pistes de travail pour les classes de primaire, de collège et de lycée.

Pour les classes
Une visite-atelier "L’Encyclopédie" (2 heures en classe dédoublée) a été conçue après la découverte de l’exposition. Après avoir découvert les volumes conservés à la Bibliothèque historique des Archives nationales, les élèves rédigent ou illustrent une notice dans l’esprit des Lumières, selon une thématique définie avec l’enseignant.
L’exposition est accessible également en visite libre sous la conduite du professeur, sur réservation.

"Filmer les procès, un enjeu social"

Cette exposition audiovisuelle est programmée du 15 octobre 2020 au 14 mai 2021.

Elle invite le spectateur à pénétrer dans les prétoires où se sont tenus les procès hors norme de Klaus Barbie, de Paul Touvier, de Maurice Papon, de la dictature chilienne, du génocide du Rwanda (Simbikwanda et Barahira). Elle montre des extraits issus de 1580 heures de tournage en s’appuyant sur les films fondateurs des deux procès qui ont initié ce mouvement : Nuremberg (1946) et le procès Eichmann (1961).

Pour les enseignants :
- Les enseignants seront conviés à découvrir l’exposition, avec un des commissaires, un mercredi après-midi après les vacances de Toussaint (Date qui reste à définir).

Pour les classes :
- Une visite-atelier "Images de la justice pour l’histoire" (2 heures) a été conçue pour les classes. A travers l’analyse de quelques extraits des procès présentés dans l’exposition, de 1945 à nos jours, l’atelier propose aux élèves de réfléchir aux enjeux techniques, juridiques et historiques des archives audiovisuelles de la justice ainsi qu’à leur valeur publique et scientifique.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Brèves

  • Colloque "Les nouveaux champs de la géographie" à la BNF, en lien avec les programmes de géographie du Secondaire.

    À l’occasion du remaniement des enseignements du lycée, la BnF a proposé à six géographes enseignants-chercheurs de se saisir de certains thèmes au cœur des nouveaux programmes de l’enseignement secondaire en géographie.
    Ce colloque est destiné tout particulièrement aux enseignants du secondaire car les conférences sont inspirées par le nouveau programme du baccalauréat.

    Voir en ligne le site de la BNF.

    PROGRAMME DE LA JOURNÉE
    9 h 30 – Introduction de la journée

    Matinée
    Modération par Yann Richard, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    9 h 45 - 10 h 30 – La « mobilisation environnementale » à l’épreuve des programmes de géographie du second degré : quand le mammouth se veut colibri
    Par Annaig Oiry, université Paris-Est Créteil

    10 h 30 - 11 h 15 – Enseigner les risques en géographie
    Par Magali Reghezza, ENS Paris

    11 h 30 - 12 h 15 – Nouvelles ruralités, nouvelles agricultures : dynamiques rurales du monde contemporain
    Par Alexis Gonin, université Paris-Nanterre

    Après-midi
    Modération par Cristina Ion, BnF

    14 h - 14 h 45 – De villes en métropoles : la question urbaine (re)vue depuis l’Asie orientale et l’Asie du Sud-Est
    Par Marie Gibert-Flutre, université de Paris

    14 h 45 - 15 h 30 – Iles et insularité à l’aune des enjeux géopolitiques contemporains
    Par Marie Redon, université Sorbonne Paris Nord

    15 h 45 - 16 h 30 – Les migrations internationales à la croisée des points de vue : mobilité spatiale et mobilité sociale
    Par Serge Weber, université Paris Est Marne-la-Vallée

    Site François-Mitterrand - Petit auditorium.
    Accès gratuit sur réservation, via l’application Affluences ou sur affluences.com. Le lien sera affiché sur la page du colloque.
    Les enseignants qui se connectent l’après-midi du 22 juin pourront revoir les interventions du matin. Ce lien vers la chaîne youtube sera également actif pour la rediffusion de cette journée pendant toute l’année.
    Il est recommandé de se présenter en avance pour le suivi du colloque en direct (jusqu’à 20 minutes avant la manifestation).

  • Hommage aux fusillés du Mont-Valérien pour le 80ème anniversaire de la première exécution

    80 ans ont passé depuis la première exécution au Mont-Valérien. De 1941 à 1944, un millier d’hommes y furent exécutés pour ce qu’ils étaient, pour les engagements qu’ils incarnaient, pour les causes qu’ils défendaient.
    Résistants ou otages, communistes, gaullistes, Juifs, croyants ou athées, étrangers, européens ou Français, rendons hommage à la multiplicité des parcours de ces hommes.
    Le Mémorial du Mont-Valérien lance un appel à commémorer le nom de tous ceux qui ont été exécutés, les mardi 23 et mercredi 24 mars prochain.

    Une lecture des noms du millier d’hommes fusillés au Mont-Valérien est en cours de réalisation à partir de l’enregistrement de vos voix. Pour participer, vous pouvez envoyer un message au : 07 63 33 06 50 ou sur : reservation@mont-valerien.fr. Enregistrez votre lecture de quelques-uns de ces noms et envoyez le fichier avant le jeudi 18 mars.

    Mardi 23 mars de 11h30 à 17h30 et mercredi 24 mars de 09h à 17h30
    Hommage libre et spontané aux fusillés du Mont-Valérien : accompagnés par la lecture des noms de ces hommes, rendez-leur hommage en vous recueillant, ou en déposant au pied du mémorial de la France combattante, des fleurs, des lettres, des objets en mémoire de ceux qui sont tombés il y a 80 ans pour la défense des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

  • Inscriptions aux Olympiades Nationales de Géographie

    Plus que quelques jours pour inscrire vos élèves aux Olympiades nationales de géographie 2020-2021 !

    Les inscriptions sont ouvertes depuis le 20 novembre 2020 et ce jusqu’au 31 janvier 2021. Elles s’effectuent en renvoyant le formulaire d’inscription ci-dessous à l’adresse geo-olympiades@cnfg.fr

    Formulaire d’inscription 2020-2021

    Ce concours est organisé par le Comité National Français de Géographie (CNFG), en partenariat avec le Ministère de l’Éducation Nationale.

    Il constitue l’étape de sélection de l’équipe nationale française pour les Olympiades Internationales de Géographie (OIG) et s’articule autour de trois épreuves :
    - une épreuve individuelle de cartographie
    - une épreuve individuelle de composition écrite
    - un travail de terrain à l’automne en année N+1, organisé dans une université pour les lauréats des épreuves précédentes.

  • ONU : bilan de l’année 2020 et impacts de la COVID 19

    Dans le cadre de son bilan annuel, l’ONU propose

    Face à la pandémie mondiale, le site de l’ONU avait mis en ligne en mars 2020 une réflexion sur les enjeux de la pandémie du point de vue de la solidarité mondiale à laquelle le Secrétaire général António Guterres fait appel.

  • Quelle puissance et quelle géopolitique européennes ?
    • La mise au point du site TouteL’Europe.eu sur les accords du Brexit, et le "deal" entre Londres et Bruxelles