L’immigration irlandaise en Amérique, au XIXe siècle

, par aa

Vous trouverez ici un ensemble de documents qui permettent aux professeurs, voire aux élèves, de bâtir un parcours documentaire pour une ou plusieurs étude de cas.. Les documents sont assez nombreux pour laisser le choix d’utiliser textes, images, chansons et extraits filmiques.

L’étude est construite autour de trois questions problèmes :

A- Pourquoi les irlandais ont-ils émigré de manière continue tout au long du XIXe siècle et au delà ?

Pourquoi les Irlandais ont-ils émigré ?

B- Dans quelles conditions s’effectuent le départ et le passage ?

Comment s’effectue le passage ?

C- Comment les Irlandais s’intègrent-ils dans la société américaine ?

Comment les Irlandais se sont intégré ?

D- Compléments chansons et extraits de films sur l’émigration

1- Le rêve d’Amérique

"The Informer" John Ford 1935
(Gypo Nolan trahit la cause irlandaise pour partir aux Etats-Unis)

2 - la traversée : immigrant de Chaplin, 1917

The immigrant, 1917 (1)

3 - Le débarquement : immigrant, Chaplin, 1917

The immigrant, 1917 (2)

4 - Ellis Island, film muet mutoscope 1906.

5 - Move On (Dégage !, scène de rue entre vendeurs et policier dans Manhattan, lower east side, quartier d’immigrants.
Fim Edison 1903.

6- Iron Horse, 1924, John Ford. Dans ce film muet John Ford cékèbre l’épopée du chemin de fer transcontinental. A Promontary Point les ouvriers Irlandais, Chinois et Italiens travaillent dans une émulation fraternelle... Assez loin de la réalité historique, mais très proche des mythes fondateurs de l’Amérique.

7 - "Don’t Bite the hand that Feeds You 1916. Chanson de Thomas Hoeir : "Ne mords pas la main qui te nourrit" Reflet des idées xénophobes et "nativistes" d’une partie de l’opinion américaine au début de la première guerre mondiale. (voir les paroles et la traduction en pdf)

Dont bite the Hand...
Don’t bite the hand (paroles)

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)