Le mot de l’inspection

Chères et chers collègues,

Message de l’ensemble des corps d’inspection

En cette rentrée 2018 le projet académique Versailles 2020 organisé autour de trois axes - réussir à tout niveau et dans chaque territoire, apprendre et agir dans le monde du 21ème siècle, mobiliser les intelligences - continue de définir les priorités de notre feuille de route collective en articulation étroite avec les enjeux phares de la politique éducative nationale.

Après la scolarité obligatoire, le lycée va être repensé afin de construire un réel continuum -3+3. L’objectif est de permettre à tous les élèves de consolider leurs savoirs fondamentaux, de s’ouvrir davantage encore au monde actuel et d’élaborer leur projet d’études pour mieux réussir dans l’enseignement supérieur. Le nouveau baccalauréat élaboré dans un souci d’équité, de fluidité et de simplicité, s’inscrit dans cette dynamique. Dans le cadre de cette réforme, et notamment au travers d’enseignements de spécialité, les champs disciplinaires font l’objet d’un approfondissement. Chaque professeur, au sein de sa classe et dans sa pratique disciplinaire, concourt également au travail sur des objets communs essentiels au parcours des élèves, tels l’orientation et la maîtrise de l’expression écrite et orale.

À tous les niveaux d’apprentissage (en CP, CE1, 6ème et en seconde), l’accent est mis sur une culture partagée de l’évaluation. Pensées comme des outils de pilotage pédagogique pour les écoles et les établissements, ces évaluations sont une photographie des compétences acquises par les élèves. Elles constituent des diagnostics réguliers et sont complémentaires des évaluations effectuées tout au long de l’année. Elles vous permettent de répondre au plus près des besoins de chaque élève, en particulier dans le cadre de l’accompagnement personnalisé qui est au cœur de la différenciation pédagogique et de la personnalisation des parcours du CP au lycée.

Les corps d’inspection seront mobilisés et à vos côtés dans la mise en œuvre des réformes, dans la conduite d’expérimentations que vous pourrez mener auprès de vos élèves, dans la réflexion pédagogique et didactique que vous engagez au quotidien, individuellement et collectivement.

En ce début d’année scolaire, nous adressons nos chaleureuses félicitations aux lauréats des concours et nous sommes heureux de les accueillir dans notre académie. Ils rejoignent ainsi les quelque 3600 professeurs d’histoire-géographie qui enseignent dans les établissements publics et privés sous contrat.

Nous adressons nos sincères remerciements aux professeurs qui ont participé à la coordination et à la correction des examens pour la session 2018. Chaque année, ce travail d’harmonisation contribue à faire émerger une véritable culture commune de l’évaluation qui assure l’équité de traitement entre les candidats de tous les territoires de l’académie. La qualité de votre travail à l’occasion de cette dernière session, a une nouvelle fois grandement bénéficié aux élèves. Nous exprimons également notre gratitude aux professeurs engagés dans l’accompagnement des professeurs stagiaires, des professeurs contractuels ou encore des enseignants en situation de fragilité. Cet accompagnement par les pairs s’inscrit pleinement dans le projet de faire de notre académie une académie de formation. Il contribue à créer une dynamique de coopération auprès des entrants dans le métier qui profite à tous (axe 3 du projet académique).

Au regard de l’année écoulée et dans la perspective de l’année à venir, nous saluons votre engagement au service de la réussite des élèves. Certains d’entre vous s’investissent particulièrement au sein des établissements de l’éducation prioritaire, au sein des sections de l’enseignement bilingue (sections européennes, binationales, internationales), en histoire des arts ou encore dans la e-éducation. D’autres parmi vous ont activement participé aux différents projets soutenus par le pôle civique de l’académie, en vous appuyant sur l’EMC, en vous emparant des parcours éducatifs, en faisant participer vos élèves au Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD). Toutes ces formes d’engagements mettent en exergue votre enthousiasme et votre créativité. Elles contribuent à faire vivre l’axe 2 de notre projet académique, qui vise à favoriser l’engagement individuel et collectif, à promouvoir l’expérience de la mobilité comme valeur éducative et à faire acquérir aux élèves les nouveaux langages qui leur donneront les habiletés nécessaires pour être acteurs du monde demain.

L’inspection continue à soutenir les dynamiques observées sur le terrain. Les efforts engagés dans le cadre de la réforme de la scolarité obligatoire doivent se poursuivre, en portant une attention particulière au cycle 3. Le lycée, dans le cadre de la réforme, est amené à se transformer en profondeur et votre concours sera indispensable pour la faire réussir en incarnant les futurs enseignements de spécialité. Le travail autour de l’orientation des élèves doit être prolongé au collège et au lycée, en donnant corps au continuum bac -3/+3, afin de mieux guider les élèves dans leur poursuite d’études. Nous poursuivons avec vous le travail déjà bien avancé pour continuer à développer les compétences disciplinaires et transversales des élèves, notamment dans le cadre de l’accompagnement personnalisé – qui évolue au lycée grâce aux tests de positionnement réalisés en classe de seconde, dans le cadre des parcours ou encore de l’orientation.

Dans ce contexte, l’Inspection expérimente cette année un nouveau format pour nos animations associant professeurs de collège et lycée. Celles-ci prendront la forme d’un accompagnement de proximité pour quelques équipes de professeurs issus de lycées et de collèges d’un même bassin de recrutement ; elles mettront l’accent sur le travail de l’oral en histoire-géographie. Cet accompagnement ciblé témoigne de l’importance que nous accordons à la formation continue et continuée et nous vous invitons à valoriser votre parcours de formation notamment dans le cadre du protocole parcours, carrières, rémunérations (PPCR). À ce titre, nous vous invitons à vous inscrire au Plan académique de formation avant le 28 septembre, mais aussi à participer aux formations de bassins et d’équipes dans le cadre des formations d’initiative locale (FIL) ou encore aux formations hybrides sur M@gistère. L’offre de formation s’enrichit année après année pour vous accompagner au plus près de vos besoins.

Notre site disciplinaire Strabon, rénové en cette rentrée, continue de vous informer régulièrement de l’actualité de nos disciplines. Il accueille vos initiatives pédagogiques afin de favoriser le partage des idées et le travail collaboratif. N’hésitez donc pas à soumettre à l’IA-IPR en charge de votre établissement vos propositions pédagogiques dès lors que vous estimez qu’elles ont atteint les objectifs que vous vous étiez fixés.

L’Inspection pédagogique régionale, l’équipe des professeures et professeurs chargés de mission auprès de l’Inspection, les formateurs et formatrices académiques seront à vos côtés et vous accompagneront toute l’année pour porter vos projets pédagogiques et mettre en œuvre les politiques éducatives nationales et académiques.

Nous communiquons régulièrement par le biais de vos boîtes académiques. Prenez donc le temps de les consulter régulièrement.

Nous vous souhaitons une très bonne rentrée 2018, riche de projets professionnels gratifiants pour vous-mêmes et inspirants pour vos élèves.

Les IA-IPR d’histoire et géographie :
Marion Beillard, Florence Bouteloup, Antoine Broussy, Valérie Dautresme, Sophie Fournier-Gassie, Janick Julienne, Anne-Françoise Pasquier, Marc Vigié.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)