Monopoly des inégalités

, par Alexis COINCE

Le monopoly des inégalités est une occasions de travailler avec les élèves la question des inégalités par le jeu.

  • Quelle place dans les programmes ?

EMC : classe de Cinquième
Place dans le chapitre : avant de réaliser cette séance, il est important d’avoir au préalable défini en classe ce qu’est une inégalité et ce que sont les discriminations.

  • Objectifs de la séance

Prendre conscience des inégalités et des discriminations auxquelles sont confrontées certaines personnes en France ;
Susciter des discussions sur le sujet/Réfléchir aux moyens de lutter contre les inégalités ;

  • Thématiques travaillées

Inégalités / discriminations

  • Compétences travaillées

Coopérer et mutualiser : Travailler en groupe, travailler en commun pour faciliter les apprentissages individuels ;
Pratiquer différents langages : connaître un vocabulaire adapté, s’exprimer et savoir argumenter, communiquer et échanger.

  • Supports utilisés

Des plateaux de jeux Monopoly© "classiques" + Extension "Monopoly des inégalités" créé par l’Observatoire des inégalités.

Quelques précisions sur l’extension : « Cette boite est construite autour du jeu du « Monopoly des inégalités », une extension du Monopoly© dont les règles ont été modifiées pour refléter les inégalités présentes dans notre société, et ainsi inviter les participants à changer les choses »

  • Déroulement de la séance

Cette séance demande 2 heures consécutives afin de pouvoir faire un débriefing avec les élèves (très important car certains auront vécu des situations assez difficiles).

Première étape : les élèves sont répartis en groupes de 5 ou 6 (maximum) par plateau de jeu. Chaque élève se voit attribuer un personnage. Les personnages du jeu se différencient par leur CSP, leur patrimoine, leurs caractéristiques physiques. Dès lors, les élèves prennent conscience que des inégalités et des injustices sont présentes alors que le jeu n’a pas commencé.
(voir illustration)

Deuxième étape : explication des règles et du fonctionnement des cartes de l’extension. Cette partie est extrêmement importante pour que le jeu puisse se dérouler correctement. Rappel aux élèves : Les règles sont injustes, c’est normal !

Troisième étape : lancement du jeu (45’ environ). Le personnage blanc, de sexe masculin, le plus riche commence à jouer.
On laisse les élèves jouer et s’autogérer. Intervention uniquement pour rappeler des règles ou pour éclaircir des questionnements sur les cartes de jeu.
Des exemples de cartes tirées par les élèves sont visibles à la fin.

Quatrième étape : le débriefing (30’ voire 1h selon les besoins des élèves)
Cette étape est très importante. Les émotions des élèves à la fin du jeu peuvent parfois être vives. Et c’est le meilleur moment pour discuter avec eux de leur ressenti.

Voici quelques questions posées aux élèves :

Quel est leur état d’esprit ? Certains ont-ils eu le sentiment qu’ils ne pourraient pas gagner ? Si oui, à quel moment ? ;
Votre personnage a-t-il subi des discrimination ou a-t-il été défavorisé en raison de son identité ? ;
Est-ce que vous trouvez que les règles du jeu reflètent la société ? ;
Que fait-on alors contre les inégalités ?

  • Ressenti de l’enseignant

« Les élèves se sont tous impliqués dans le jeu. Ils ont apprécié travailler sur les inégalités et les discriminations de cette manière. Les discussions post-jeu ont été très productives et enrichissantes. Tous ont compris que ce qu’ils avaient vécu dans le jeu représentait la société dans laquelle ils évoluent. Cela les a amené à réfléchir sur leur comportement face aux différences des autres. »

  • Pour cette séance

Deux adultes pour encadrer cette séance est un plus ;
Prévoir 1 heure en amont pour préparer les plateaux de jeu (argent, pions, carte) ;
Anticiper pour chaque élève l’attribution d’un personnage.

  • Travail final

Réalisation d’affiches pour lutter contre les discriminations

Exemple d’affiche

Exemple de carte de monopoly

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)