Les Arts et l’histoire géographie

, par Danièle Cotinat IA-IPR

L’éducation artistique et culturelle s’inscrit de plus en plus comme une priorité dans la formation des élèves (voir la Lettre aux enseignants du président de la République, les propos du ministre de l’Education lors de la rentrée et lors de sa visite au collège Lurçat à Sarcelles ). Dans le dispositif d’accueil des élèves après les cours, qui concernent cette année plus particulièrement les collèges « ambition réussite », mais appelé à se généraliser, une place est prévue pour les activités artistiques et culturelles. Enfin dans tous les établissements il y a maintenant obligation dans le projet d’établissement d’un volet artistique et culturel.
Nos deux disciplines, l’histoire et la géographie, ont tout naturellement un rôle de premier plan à jouer dans l’enseignement de l’histoire des arts. Les programmes en histoire font une large place aux arts, la géographie n’est pas non plus à l’écart. L’histoire de façon privilégiée contribue à la découverte des grands courants artistiques dans leur contexte et permet le contact avec les œuvres en classe ou dans des sorties dans une institution culturelle. Une démarche histoire de l’art - des arts- met au premier plan l’acquisition d’une culture et de repères, l’éducation au regard et rejoint par ailleurs le socle commun de connaissances et de compétences.
Cette formation à l’histoire de l’art dans nos disciplines se fait dès le collège. Vous trouverez dans le document de l’Inspection générale « Les programmes d’histoire et de géographie et le socle commun de connaissances et de compétences, correspondances » les point d’ancrage possible dans les programmes actuels (disponible sur le site Strabon de l’académie). L’enseignement des arts à travers nos disciplines se poursuit au lycée chaque année et plus largement dans l’option histoire des arts. Celle-ci se nourrira d’autant plus que les élèves en auront pris le goût au collège.

N’hésitez pas à explorer toutes ces pistes au fil de votre programmation, dans le quotidien de la classe. On peut aussi concevoir des projets interdisciplinaires. Des nombreux dispositifs permettent de les réaliser et d’obtenir des moyens, nécessaires par exemple en cas de partenariats.

Liste des dispositifs ( les demandes se font en juin de l’année qui précède la mise en œuvre du projet)

- des dispositifs nationaux mis en oeuvre au niveau académique (ateliers artistiques,ateliers scientifiques et techniques, classes à projet artistique et culturel)
- des dispositifs proposés par les collectivités territoriales (conseil régional, conseils généraux, communautés d’agglomération, villes), ou de dispositifs nationaux mis en oeuvre par ces collectivités (Collège au cinéma et Lycéens au cinéma) ;
- des initiatives proposées en dehors de ces dispositifs par une structure culturelle, artistique, scientifique, une université (…)
- des dispositifs spécifiques "politique de la ville".

Pour les connaître consulter le site de la Délégation académique à l’action culturelle ( DAAC) sur le site de l’académie ( rubrique disciplines et enseignement) ainsi que le CRDP.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)