Concours GéoPhotographes 2016 : le palmarès !

, par Anne-Françoise Pasquier IA-IPR, Sophie Gaujal

Cette année encore, les participant.e.s au concours Géophotographes ont été nombreux.ses, et leur inventivité a fait merveille ; Il a fallu cependant désigner des lauréats, et ce n’est pas sans d’âpres discussion que le jury, composé d’IA-IPR d’histoire et de géographie et d’arts plastiques et de professeur.e.s d’histoire et géographie, a primé :

- dans la catégorie collège :
Ciel en connexion, 6e9, collège Louis-Lumière, Marly-le-Roi, pour sa vision poétique et pourtant bien ancrée de la connexion, ce que le titre met tout à fait en valeur ;

- dans la catégorie lycée :
Voyage à travers les réseaux, 1ère S8, Lycée Jacques-Prévert, Boulogne-Billancourt, pour la mise en abîme des connexions et de la communication que racontent habilement et de façon complémentaire la photographie et le texte.

Dans la catégorie Coup de cœur des classes participantes a été primé :
Ramification, TES1, lycée Louis Armand, Eaubonne. Les classes ont en effet apprécié son aspect esthétique et son originalité : « le fait d’avoir ce câble USB sortant de terre donne une impression de connexion avec le sol mais aussi avec le monde » ; « la clé USB semble faire partie du paysage comme un petit animal dans la forêt ».

Trois travaux ont également été remarqués, soit pour leurs qualités plastiques soit pour leur contenu géographique soit enfin pour le clin d’oeil qui les égaie :

Concert connecté, 4e3, Collège du Bois d’Aulne, Conflans-Sainte-Honorine
Le globe connecté, 4e1, Collège du Luat, Piscop
Connexion déconnexion, 1ère STMG2, Lycée de l’Essouriau, Les Ulis

Enfin, nous tenons tout particulièrement à saluer les élèves du lycée français Pierre-Loti d’Istanbul (Turquie) pour leur réjouissante participation, leur enseignant ayant avec raison remarqué que rien dans le règlement du concours n’interdisait la participation d’établissements extérieurs à l’académie. Nous espérons bien les retrouver l’an prochain !

L’an prochain, le concours aura pour thème « Étranges lieux familiers ».

Ce thème invite chacun.e à exercer son regard sur un paysage, un lieu, un territoire que l’on croit bien connaître, pour en faire apparaître par le biais de la photographie ce que l’on n’y avait pas vu. Les notions de renouvellement du regard, de champ et de hors/champ, de caché et de révélé, pourront avec profit être abordées pour trouver une réponse à la question Que voyons/lisons/observons/comprenons-nous de ce lieu que nous n’avions pas vu/lu/observé/compris jusqu’alors ? , sans oublier que ces lieux sont d’une façon ou d’une autre habités.
« Étrange » est une invitation à faire entrer dans l’image ce que le familier peut comporter de surprenant, d’inquiétant, d’attirant… mais aussi à décrypter avec les outils du géographe un réel que l’on aurait pu croire sans intérêt.

Le concours GéoPhotographes s’ouvre désormais par ailleurs explicitement à nos collègues plasticien.ne.s. C’est l’occasion de mener avec vos élève des projets interdisciplinaires, l’ensemble photographie+texte pouvant tout à fait être la production finale d’un EPI.

Le règlement complet du concours sera publié en septembre 2016.

Voir en ligne : Le diaporama des productions des élèves et le palmarès

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)