DNL HG-Anglais : The American Revolution (1763-1787)

, par Florence Petroff

How the Thirteen Colonies became the United States of America ?

Les États-Unis en tant que superpuissance au XXe siècle occupent une place importante dans nos programmes d’histoire-géographie ; ils sont aussi très présents dans le traitement de l’actualité par les médias français.
L’histoire de la naissance des États-Unis n’est en revanche qu’effleurée par le programme de seconde, et sous l’angle de son influence dans la France prérévolutionnaire. C’est pourtant dans l’histoire de ses origines que s’ancre l’identité américaine, c’est là qu’elle trouve la source de ses mythes fondateurs, et c’est dans le conflit avec la Grande-Bretagne qu’elle a forgé un modèle qui se veut universaliste, mais qui comporte des contradictions évidentes. Il semble donc essentiel de consacrer quelques heures à l’étude de la Révolution américaine en DNL anglais.
Le nom de Révolution a été donné à postériori à un processus entamé au lendemain de la guerre de Sept Ans (1763) qui a vu les Treize Colonies britanniques d’Amérique du Nord s’unir dans la lutte commune pour leurs libertés, puis affirmer leur indépendance et la naissance d’une nouvelle entité politique (1776), qui sera reconnue à l’issue de la guerre d’indépendance (1783), et enfin la mise en place d’un nouveau système politique (1787).
Cette séquence a pour objectif de donner aux élèves de seconde européenne anglais une idée générale de ce qu’a été la Révolution américaine, événement fondateur de la nation américaine.
La démarche se veut synthétique, afin que les élèves puissent comprendre les grands enjeux de la Révolution américaine, tout en s’efforçant de ne pas être caricaturale.
Il est préférable de traiter ce chapitre en fin d’année, en parallèle avec celui sur la Révolution française en cours d’histoire, puisque les deux chapitres s’inscrivent dans un thème commun du programme de seconde : " Révolutions, libertés, nations à l’aube de l’époque contemporaine".
Deux compétences sont ici visées : l’analyse de documents et le renforcement de la richesse lexicale via la compréhension orale et écrite notamment. Elles sont toutes deux évaluées à l’épreuve orale spécifique au baccalauréat.
L’articulation avec le cours d’anglais peut se faire par le biais des notions d’héritage et de transmission qui figurent dans son programme ("Mémoire : héritages et ruptures"). Des extraits du fameux discours "I have a dream" de Martin Luther King et du discours d’accession à la présidence de Barack Obama en 2009 peuvent être mis en parallèle avec la Déclaration d’indépendance, pour monter que les valeurs des Pères Fondateurs ont été réappropriées, notamment par les Africains Américains, initialement exclus de la démocratie américaine. Il peut être également intéressant de faire travailler la classe sur les symboles de la nation américaine, par exemple à travers l’histoire de la création du drapeau et la façon dont le musée The Betsy Ross House à Philadelphie entretient cette mémoire.

Vous trouverez ci-dessous la fiche-démarche qui détaille la mise en œuvre et une proposition de corpus documentaire :

- la fiche-démarche ;

La fiche-démarche

- le corpus documentaire.

Corpus documentaire révolution américaine

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)