Les territoires de proximité : de la sortie de terrain au croquis

, par Geoffrey Gekiere

En quatre heures, il s’agit de réaliser une sortie de terrain (de 2 heures) nécessaire à la réalisation d’un croquis portant sur les enjeux d’un projet d’aménagement (2 heures).

Sortie de terrain

La sortie de terrain est relativement courte (moins de 2 kilomètres de marche). En quatre points d’étape, il s’agit de saisir les grandes caractéristiques et principaux enjeux du territoire de Châtenay-Malabry.

Voir en plein écran

A l’arrivée, deux grandes caractéristiques émergent :
- un territoire avant tout résidentiel, où la fonction économique est en retrait (notamment si l’on utilise les statistiques locales de l’INSEE et que l’on compare le nombre d’emplois sur la commune à celui de ses voisines directes, le Plessis-Robinson et Antony).
- un territoire marqué par un fort déséquilibre entre divers quartiers résidentiels : ZUS de la Butte Rouge [1] et quartiers pavillonnaires recherchés pour la proximité de Paris et un cadre de vie privilégié (parc de la Vallée aux Loups, Parc de Sceaux)

Un projet d’aménagement

Une fois la sortie de terrain terminée, les élèves se voient présenter l’objectif de la suite de la leçon : les problématiques propres au territoire étant maintenant appréhendées, il s’agit de voir dans quelle mesure le projet d’aménagement de tramway qui doit voir le jour en 2021 peut apporter une réponse à celles-ci.

Les élèves ont quelques jours pour préparer des éléments de réponse en cherchant des informations sur les sites officiels du projet et de la municipalité. Un support pour la réalisation du croquis est distribué [2] (il sert de brouillon).

Support réalisation croquis
Document réalisé avec le gestionnaire de composition du logiciel libre QuantumGIS. Les données présentées sont des dalles SCAN25 de l’I.G.N. (compte édugéo ou compte professionnel éducation sur le site de l’I.G.N.).

Durant les deux heures de cours qui suivent, les élèves réalisent le croquis. L’objectif est rappelé à plusieurs reprises : il faut mettre en rapport ce projet avec les spécificités du territoire communal.

Quelques exemples de réalisations d’élèves

Si les choix de figurés sont encore largement améliorables (surabondance des surfaciques hachurés, confusion entre ponctuels et surfaciques), l’organisation et le contenu de la légende montrent une réelle compréhension des enjeux.

Proposition de légende, par Odin

Croquis proposé par Aurélie {JPEG}

Croquis proposé par Djassim

Un peu de prospective...

Enfin, on propose aux élèves un exercice de prospective. Le tracé du T10 prévoit une connexion au RER B à Antony, au tramway T6 à Clamart, mais le terminus est pour l’instant fixé à quelques kilomètres du futur Grand Paris Express. Le STIF examine actuellement les possibilités de raccorder le T10 au Grand Paris Express... mais les contraintes sont nombreuses ! Les élèves doivent proposer un tracé en multipliant les arbitrages...

Support réalisation tracé prolongement T10
Fiche consigne - prolongement T10

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)