Revisiter les pratiques professionnelles

, par Emilie Clausse, Océane Nguyen, Solen Rolet, Sophie Junien-Lavillauroy

Dans cet atelier du stage « Enseigner l’histoire-géographie autrement » du 5 avril 2018, nous avons souhaité proposer des situations pédagogiques concrètes et variées, articulées avec les apports de la recherche, afin que les collègues présents le jour du stage puissent enrichir leurs pratiques et repartir avec des outils rapidement applicables. Ces différentes propositions pédagogiques ont en commun de créer des situations lors desquelles les élèves sont acteurs de leur apprentissage. En effet, en leur permettant de vivre des moments où ils expérimentent et/ou ils participent à un travail collaboratif, ils peuvent plus facilement s’approprier les connaissances et les compétences visées.

Contexte

Nous constatons régulièrement des malentendus, des consignes mal comprises, des points du cours faisant obstacle, des documents qui font l’objet de contre-sens, des questions ratées le jour de l’évaluation, malgré nos efforts à mettre en œuvre des pratiques pédagogiques pensées et rigoureuses. Parfois, un point d’incompréhension qui n’a pas « été mis au jour » dès le début du chapitre peut faire obstacle à sa maîtrise tout le long de la séquence. Prendre conscience des données implicites, expliciter nos attentes, susciter la curiosité et l’intérêt des élèves, les rendre acteurs dans la construction de leur savoir, sont autant d’éléments qui peuvent aider à surmonter les difficultés de compréhension.

Vous trouverez ci-dessous :

- le diaporama qui présente le projet ;
- la fiche démarche.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)