Un cours - une archive : étudier un évènement à partir de la presse ancienne numérisée

, par Nicolas Prévost, Service éducatif des archives départementales du Val-d’Oise

Niveaux : 3ème, 1ère
Thématique  : bilan de la Première Guerre mondiale
Documents  : trois « Unes » de journaux locaux, traitant du même événement : l’armistice du 11 novembre 1918 (et téléchargeables depuis le portfolio disponible à la fin de cet article)

Intérêt du document

Plusieurs services d’Archives départementales en France ont numérisé et mis en ligne sur leur site internet la presse locale ancienne de leurs départements. Grâce à un système de reconnaissance de caractères, appelé « océrisation », il est possible de rechercher par mots-clés dans les pages des journaux numérisées. La capsule vidéo ci-dessous présente la presse locale ancienne en ligne (83 titres disponibles) sur le site internet des Archives départementales du Val-d’Oise :

Principal objectif

Permettre aux élèves de se familiariser avec les journaux par l’étude d’un événement historique à travers la presse.

La démarche

La presse ancienne en ligne permet d’accéder à des ressources documentaires extrêmement variées, allant d’un point précis d’histoire locale jusqu’aux conséquences locales d’un événement national ou international. Le moteur de recherche avec reconnaissance de caractère permet une recherche par mot-clé. Ainsi, pour analyser comment l’armistice du 11 novembre 1918 est relayé par la presse locale, on peut comparer la « Une » de « L’Echo Pontoisien » du 14 novembre 1918 qui évoque « la revanche », « Le Courrier » du 17 novembre 1918 qui évoque « La victoire » et « Le Journal d’Argenteuil » du 17 novembre 1918 qui indique que « le droit prime la force ». En plus des gros titres, l’étude comparative peut permettre de mettre en avant la différence de vocabulaire, le ton employé et finalement la perception que ces journaux donnent de cet événement majeur de l’histoire de la France.

Déroulé

  1. Rappel par l’enseignant du contexte historique général de l’armistice du 11 novembre 1918 avec le récit de cette journée et l’étude des conséquences militaires et territoriales.
  2. Les élèves peuvent ensuite être répartis en trois groupes et analyser les trois « Unes » pour mettre en avant comment cette journée historique est perçue par les médias.
  3. Enfin, la restitution devant le groupe classe au complet permet de rassembler les différentes analyses et de les classer dans un tableau synoptique.

Prolonger

Vous trouverez en ligne, pour l’actuel Val-d’Oise, le plus ancien journal remonte au règne de Charles X en 1825 : il se nomme « Affiches, annonces et avis divers de l’arrondissement de Pontoise ». Actuellement, tous les fascicules des titres conservés sont numérisés et en ligne jusqu’aux années 1940. Les titres les plus complets sont « le Progrès de Seine-et-Oise » de 1884 à 1942, « le Journal d’Argenteuil » de 1888 à 1932, « l’Écho Pontoisien » de 1858 à 1942 et « le Régional de Seine-et-Oise » de 1891 à 1914. Grâce à ce lien direct vers la presse en ligne sur le site des Archives départementales du Val-d’Oise, on peut prolonger cette démarche pédagogique de recherche vers un nombre important d’événements historiques du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle :
https://archives.valdoise.fr/archive/recherche/PresseNumerisee/n:422

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)