Accueil > Enseigner > Enrichir sa pratique > Elèves à besoins particuliers > Prendre en compte les situations de handicap dans l’ordinaire des cours (...)

Prendre en compte les situations de handicap dans l’ordinaire des cours d’histoire et géographie

mardi 19 décembre 2017, par Anne-Françoise Pasquier IA-IPR

« L’école est une chance et un droit auxquels tous les enfants peuvent prétendre. La loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 avait affirmé le droit pour chacun à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile, à un parcours scolaire continu et adapté.
(…) Pour aller plus loin et améliorer encore les conditions d’accès à l’enseignement des élèves en situation de handicap, la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République, du 8 juillet 2013, consacre pour la première fois le principe d’inclusion scolaire. Elle comporte des dispositions concernant la formation des enseignants, la coopération entre l’éducation nationale et les établissements et services médico-sociaux et la formation aux outils numériques des élèves accueillis au sein des établissements et services médico-sociaux. »
Extrait de la déclaration liminaire du site du Ministère pour l’école inclusive

Dans l’ordinaire de vos cours, vous accueillez de plus en plus souvent des élèves en situation de handicap, parfois également accueilli.e.s en ULIS, parfois accompagné.e.s d’un ou d’une AVS ; vous avez le souci de prendre en compte au mieux chaque élève et chaque situation et pour cela de vous former, par le biais soit de stages d’établissement ou de bassin, soit de stages du PAF à inscription individuelle.
Vous disposez également d’informations et de ressources sur le site du ministère et sur le site de l’académie.

Par la prise en compte de ces situations, comme par la réflexion qui s’amplifie à toutes les échelles autour de la question de la différenciation, vous vous inscrivez pleinement dans le projet académique Versailles2020 et notamment dans le premier objectif de l’axe 1 : inclure tous le élèves dans les apprentissages.

Pour vous accompagner au mieux dans cette dimension particulière de votre pratique, nous vous proposons ici des séquences mises en œuvre par des professeures et des formatrices d’histoire et géographie de l’académie. Si chaque situation est unique, la réflexion menée par ces collègues et les réponses qu’elles ont élaborées peuvent nourrir la pratique de toutes et tous. Nous espérons donc que les propositions ci-dessous vous seront utiles.

Ilhem Amira : "Je fais classe" : un projet pour des élèves ULIS au sein de leur classe de référence
Déborah Clausell-Agut : Utiliser le numérique pour favoriser les apprentissages des élève à besoins particuliers
Mathilde Dénoyer : une séquence d’histoire de quatrième conçue pour permettre l’inclusion des élèves déficients visuels
Sandy Farella : Mener son enseignement dans une classe comprenant un élève sourd
Sandy Farella : L’inclusion des élèves d’ULIS : des projets qui concernent chaque élève

Cet article a pour ambition de s’enrichir. C’est pourquoi nous vous encourageons à adresser à Frank Fonsa, webmestre du site Strabon, des propositions de mise en œuvre structurées autour de cette préoccupation. Nous les lirons avec la plus grande attention dans la perspective d’une possible publication.

Liens dans l'académie