Enseigner le Front populaire et pratiquer la différenciation à l’aide de documents iconographiques

, par Stephane Taragon

  • Cycle, niveau et insertion dans la programmation

Cycle 4
Collège – Classe de 3ème
HISTOIRE - Thème 1 - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)
Sous thème 2 : Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l’Europe de l’entre-deux-guerres

  • Résumé de la séquence :

Il s’agit d’une séance finale qui clôt la séquence consacrée à la réaction française face à la crise.

Temps nécessaire : une heure de cours (activité, mise en commun et trace écrite).

Au cours des deux séances sur la France confrontée à la crise des années 1930 et l’expérience du Front populaire comme une réponse à cette crise, les élèves doivent travailler sur l’analyse de documents iconographiques :
- dessins de presse sur les congés payés ;
- affiches sur la semaine des 40h de travail.

  • Compétences particulièrement travaillées

C.2 Se repérer dans le temps : construire des repères historiques (Domaine du socle 1,2,5)
C.5 Analyser et comprendre des documents iconographiques, classer des informations (Domaines du socle 1,2)
C.6 Rédiger un développement construit en histoire (Domaines du socle 1,2,5)
C.7 Coopérer et mutualiser (Domaines du socle 2,3)

  • Travail des élèves - mise en apprentissage – Formes de différenciation

Cette activité permet de mettre en place une double différenciation pédagogique :
- par le choix des documents ;
- par la mise à disposition d’indices facultatifs dont les élèves pourront prendre connaissance au cours de l’activité s’ils le souhaitent.

  • Mise en œuvre

Problématique : Comment les réformes majeures du Front Populaire sont-elles reçues dans la société ?

Au début de la séance, il s’agit de vérifier l’acquisition des connaissances apportées au cours précédent en particulier concernant les deux réformes majeures du Front populaire en 1936 : la loi des 40h et les deux semaines de congés payés, ainsi que le rôle de Léon Blum et le nom des principaux partis et syndicats.

L’étude des documents se fait en binôme (du fait de l’utilisation d’une tablette pour deux élèves). Les élèves doivent répondre à une série de questions en complétant deux tableaux (loi des 40h et congés payés). Ils ont le choix entre trois activités A, B ou C : il s’agit de documents d’une difficulté croissante de l’activité A à l’activité C mais qui portent tous sur les mêmes thématiques, avec un même questionnement.

Fiches d’activités A, B et C
Affiches et caricatures

Les élèves disposent de vingt-cinq minutes pour prendre connaissance des documents, choisir l’activité et compléter les deux tableaux.

Outre l’enseignant.e en personne ressource, les élèves peuvent mobiliser des coups de pouce placés sur une autre table : un indice est prévu par document pour aider à l’analyse.

Fiche Coups de pouce

Préparation : une fois imprimées, ces deux fiches sont à coller dos à dos avant de découper les six indices, de façon que les faces cachées correspondent aux faces visibles.

On réalise une reprise globale mais analytique des six documents sous une forme participative afin que tous les élèves puissent contribuer en fonction de leur travail. Les élèves collaborent en donnant des mots clés. On utilise le TNI afin de projeter successivement les six documents qui sont par ailleurs mis en pièce jointe dans le cahier de texte numérique.

Correction des fiches d’activités A, B et C

La synthèse est formalisée sous la forme d’un schéma collaboratif complété au le TNI. Ce schéma peut permettre en fin d’heure en suivant des consignes de fond et de forme, de rédiger deux paragraphes organisés afin de réinvestir les connaissances. Cela permet de travailler la sous-compétence "Passer du langage graphique au langage écrit".

Proposition schéma collaboratif
  • Points positifs

Ce dispositif permet de :
- mettre tous les élèves en situation de réussite avec des documents adaptés ;
- laisser un libre choix aux élèves avec une aide ponctuelle afin qu’ils soient véritablement acteurs de leurs apprentissages.

  • Points de vigilance

La qualité de la connexion en wifi ne permet pas toujours de doter chaque élève d’une tablette, ce qui permettrait à chacun d’aller véritablement à son rythme ;
la maîtrise du temps de mise en commun est essentielle car l’étude de certains documents soulève des difficultés plus importantes, en particulier le dessin de presse n°3.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)